Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 10 erreurs que vous devez absolument éviter si votre enfant est en surpoids

    10 erreurs que vous devez absolument éviter si votre enfant est en surpoids

    Le 04 décembre 2015
    10 erreurs que vous devez absolument éviter si votre enfant est en surpoids
    Culpabiliser votre enfant, - Faire une différence avec ses frères et sœurs ...

    -       Être obsédé par le poids de votre enfant

    Le surpoids de votre enfant est en partie  lié à ses habitudes alimentaires. Vous avez la main sur ses habitudes jusqu’à au moins 10/12 ans. Il ne sert donc à rien de parler toute la journée de son surpoids, il vous suffit de modifier progressivement et en douceur les habitudes alimentaires à la maison pour inverser sa courbe de poids. Et si vous ne savez pas comment commencer vous pouvez bien sûr prendre conseils auprès d’un diététicien nutritionniste.

    En revanche en parler toute la journée ne va rien faire changer, et sera anxiogène pour votre enfant. La réaction à l’anxiété est souvent le grignotage… Le résultat sera donc à l’opposé de celui que vous cherchez.

     

    -       Culpabiliser votre enfant

    Les personnes en surpoids souffrent pour la plupart de leurs kilos que se soit physiquement ou moralement. Et la solution est parfois difficile à trouver.

    Accueillez donc le fait que votre enfant en surpoids est certainement gêné aussi à certains égards par son poids mais il n’a absolument aucune idée de ce qu’il peut mettre en place pour changer ce poids.

    Il n’est pas toujours possible ou facile de manger moins, le corps peut prendre le dessus et « l’obliger » à manger un paquet de gâteaux en rentrant de l’école. Il ne sert à rien de lui faire la morale mais plutôt comprendre pourquoi ce comportement et que faire pour l’aider à faire différemment… Si vous même ne savez comment faire, prenez conseil auprès d’un diététicien nutritionniste qui à l’habitude de recevoir des enfants.

     

    -       Faire une différence avec ses frères et sœurs

    « Son frère est tout maigre alors je en vais pas le priver de bonbons à cause de Paul qui doit perdre du poids ! » S’il vous plait arrêtez cette agression.

    Il est important que vous compreniez qu’avant tout nous mangeons pour apporter à notre corps les éléments dont il a besoin pour vivre et qu’il est destructeur pour ce petit corps en croissance de lui permettre d’avaler des éléments toxiques en quantité ou de manger à des moments où le corps n’en n’a pas besoin.

    Donc le surpoids de Paul va vous permettre de mieux comprendre ce qu’est l’alimentation équilibrée pour les enfants, et de mieux choisir les aliments qui leur font du bien dans la jungle des rayons du supermarché. En effet de nombreux produits vendus pour les enfants sont bourrés d’additifs alimentaires toxiques seuls et explosifs ensembles, de sodas bourrés d’édulcorants toxiques, de shewing gum qui les empoisonnent, le grignotage est catastrophique pour le développement harmonieux des enfants, les céréales du petit déjeuner sont destructeurs pour la concentration scolaire…

    Je dis MERCI Paul de nous amener à revoir nos habitudes alimentaire pour permettre à tes frères de grandir harmonieusement…

     

    -       Lui faire peur

    Déjà chez l’adulte la peur de mourir d’un cancer du poumon n’incite pas à arrêter de fumer alors comment pouvez vous imaginer que chez un enfant la peur de déclencher une hypertension pourrait l’aider à maigrir ?

    Avant 50 ans je n’entends jamais la santé comme motivation à la perte de poids… Essayez de trouver avec votre enfant ce qui pourrait le motiver serait plus constructif pour installer un changement pérenne.

    Sachant encore une fois qu’avant 10/12 ans c’est à vous de mettre en place le changement et que votre enfant suit…

     

    -       Avoir honte de lui, en tout cas lui en donner l’impression

    Votre enfant se construit dans votre regard et érige sa confiance en lui dans votre amour. Si vous lui reprochez sans cesse son physique, il sera alors très complexé par ce physique et même en perdant du poids ne parviendra jamais à être confortable dans son corps.

    Vote enfant a tellement de qualités, valorisez tout ce qui est beau en lui, et évitez lui de se confronter à des situations où il sera en échec par son poids

     

    -       L’obliger à faire du sport pour maigrir

    Le sport est capital et indispensable dans la vie d’un enfant quelque soit son poids. Essayez de trouver avec votre enfant quelle activité sportive il peut faire pour y prendre du plaisir. Et le sport peut se faire aussi avec vous, une balade en vélo le week end, prendre la trottinette plutôt que la voiture pour aller chercher le pain, faire la course dans les escaliers au lieu de prendre les escalators dans le métro, aller à la piscine le vendredi soir pour se détendre avant le week end… tous les enfants aiment jouer, à vous de trouver la bonne manière d’intéresser votre enfant à bouger !

     

    -       Lui imposer un régime inadapté

    Jusqu'à 20/25 ans le corps est en construction, les besoins en matériaux de construction sont apportés par l’alimentation et vont donc varier en fonction de l’âge de votre enfant. Son alimentation ne doit pas être la même que la votre en qualité ni en quantité.

    Ces habitudes alimentaire ne vont donc pas être les mêmes que les vôtres (vous ne grandissez plus !). Les changements que vous allez mettre en place pour l’aider à perdre du poids (en ne pas en prendre s’il grandit encore) ne doivent absolument pas être ceux que vous lirez dans un magazine qui est destiné au adultes pour perdre du poids. Il est nécessaire de travailler avec votre enfant pour trouver une alimentation personnalisée à ses besoins. Une diététicienne nutritionniste pourra vous aider à mettre en place ce programme.

     

    -       Le féliciter quand il maigrit, le blâmer quand il grossit

    Que c’est dur, et anxiogène de se voir dicter son humeur du jour par une machine appelée « balance »… Valorisez plutôt son comportements et ses réussites, il se sentira mieux et porté par le succès il se détachera de ses kilos.

     

    -       Mettre son poids au centre de toutes nos préoccupations

    Il me semble très réducteur de ne voir son enfant qu’à travers son enveloppe corporelle… Entretenez sa joie de vivre en valorisant les qualités  qui font sa richesse

     

    -       Faire des commentaires sur le poids d’autres personnes

    Nos enfants se construisent aussi en nous écoutant.  Nos commentaires et jugements sur le poids de notre entourage va les amener à juger leur propre poids ce qui peut entacher leur image d’eux même.

    c