Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Coca Cola nous ment?

    Coca Cola nous ment?

    Le 19 janvier 2017
    Coca Cola nous ment?






    Coca cola
    est poursuivi par une association Californienne les accusant d’occulter les preuves scientifiques d’un lien entre la consommation de boisson sucrée et l’obésité, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

    En effet Coca cola tente de dissimuler les études « dérangeantes » et finance des travaux « scientifiques » remettant en cause le lien entre la consommation de boisson sucrées et l’obésité.

    De plus la multinationale Américaine investit des sommes colossales dans un nouvel axe marketing pour tenter de relever ses ventes et noyer le « poison » : « garder la ligne, ça passe avant tout par l’exercice physique ».

    Mais qu’y a t il de si mauvais dans le Coca Cola ?

     

    Petite histoire du sucre

    En 1932, le CEDUS a été créé en France par l’interprofession sucrière dans le seul but de « faire consommer plus de sucre aux Français ». En 1960, les travaux du chercheur Britannique  John Hickson commencent à être diffusés dans le grand public : il accuse le sucre d’être l’un des principaux responsable des maladies de civilisation.

    En 1964, un haut dirigent de l’industrie du sucre commande aux chercheurs de Harvard un article qui valorise le sucre.

    En 1967 est paru une publication scientifique: le sucre est bon pour la santé, les graisses sont responsables des maladies cardiovasculaires.

    On doit à cette publication les 50 années de « mangez moins gras ». En effet depuis cette parution les responsables de la santé Américains et le PNNS Français nous encouragent à réduire notre consommation de matière grasse, et augmenter notre consommation de produits sucrés via les produits céréaliers et les produits allégés (allégés en graisse mais enrichis en sucre !) .

    Il se trouve que le voile a été levé il y a peu sur cette publication : Des archives de Harvard viennent d’être ouvertes et on y découvre que la Sugar Association a versé 50 000 dollars aux 3 scientifiques de Harvard pour parvenir à minimiser l’impact du sucre sur les maladies cardiovasculaire et pointer du doigts les graisses.

    Mais le système continue :

    En 2015, un article paru dans le New York Times a révélé que Coca Cola, le plus grand producteur mondial de boissons sucrées, avait financé à coup de millions de dollars des chercheurs pour minimiser le lien entre les boissons sucrées et l’obésité.

    En 2016, l’Associated Press a rapporté que les fabricants de confiseries financent des études pour accréditer le fait que les enfants qui mangent des bonbons sont moins gros que ceux qui n’en mangent pas.

    Les recommandations de l’agence Française des aliments dit encore aujourd’hui : « les différences de densité énergétique entre les glucides et les lipides donnent aux premiers un avantage potentiel dans la régulation énergétique et le contrôle du poids »

    L’OMS recommande de limiter à 150 calories (soit 40g de sucre) l’apport quotidien en sucre chez les enfants, alors qu’aujourd’hui leur consommation est estimée à 100g quotidien. Le problème est que beaucoup de sucres que nous consommons sont cachés, vous les trouvez sur la liste des ingrédients sous des noms tels : sirop de glucose, maltodextrine, saccharose, sirop de maïs, fructose, sucre inverti . Aux Etats Unis, 80% des aliments vendus dans les supermarchés contiennent des sucres cachés.

     

    Type d’aliments

    Quantité de sucre

    Céréales du petit déjeuner

    15g de sucre par portion

    Soupe industrielle

    20g de sucre dans un grand bol

    Hamburger au fast food

    15g de sucre

    Mac Fleury

    35g de sucre

    Une canette de coca cola

    42g de sucre

    Une part de lasagne industrielle

    10g de sucre

    Une portion de sauce barbecue

    10g de sucre

    3 cookies aux pépites de chocolat

    20g de sucre

    3 BN

    30g de sucre

     

    Au delà du poids, le risque de caries augmente lorsque l’on consomme plus de 10% des calories sous la forme de sucre (soit environ 40g de sucre par jour pour les enfants).

    Le sucre présente t il un intérêt nutritionnel ? NON ! Il présente un seul réel intérêt pour votre enfant : il s’agit de la seule saveur qui dès la naissance lui procure du plaisir. Et je pense que le plaisir de la bouche est aussi une notion importante qu’il ne faut pas oublier. Le priver de sucre n’est donc pas l’objectif. Mais limiter le plus possible les sucres cachés est important et réguler sa consommation de sucrerie avec des règles pré-établies me semble important.

     

    Et les additifs ?

    La coloration foncée est obtenue grâce au colorant caramel (E150c et E150d). Cet additif est classé cancérigène par l’agence internationale de recherches sur le cancer. Il est interdit en Californie, et Coca cola a changé sa formule pour cet Etat Américain…

     

    Commentaire de Virginie Bales, diététicienne nutritionniste à Paris 17ème

    Les light, zéro et life sont ils mieux ? je n’en suis pas sûre, light et zéro contiennent des édulcorants de synthèse comme l’aspartam, des molécules chimiques que le corps ne sait pas traiter et qui sont pointées du doigt pour leurs effets secondaire délétères. Quand au « life », sachez qu’il contient tout de même du sucre, et que pour en baisser la dose tout en gardant un goût agréable ils ont utilisé le fameux édulcorant étiqueté santé, la Stévia. Mais attention arnaque, il ne s’agit pas de la plante de Stévia qui pousse en Amérique du sud connue et utilisée la bas depuis des centaines d’années, non il s’agit en fait d’une reproduction en laboratoire de cette plante. Et nous n’avons donc aucun recul à ce jour pour savoir si la reproduction chimique est aussi bénéfique que la plante naturelle …

    Gardez toujours en tête lorsque vous faites vos courses que l’objectif premier de toutes les entreprises est de gagner de l’argent. L’éthique n’est pas obligatoire pour gagner de l’argent et protéger votre santé non plus.

    En revanche continuez de vous informer et n’oubliez jamais que c’est vous qui décidez par votre acte d’achat

     

    c