Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > consommation de boissons sucrées et obésité

    consommation de boissons sucrées et obésité

    Le 01 juillet 2014

    Les autorités de New York essayent depuis plusieurs années d’interdire la vente de sodas en gobelets de plus d'un demi-litre pour lutter contre l’obésité, mais la justice de l'Etat a définitivement donné raison aux fabricants de sodas.

     

    La mairie a réagi par un communiqué rappelant que les boissons sucrées sont l’un des facteurs principaux de l’épidémie d’obésité dans la ville où près de trois habitants sur cinq sont obèses ou en surpoids.

     

    Pour la première fois, le groupe Coca Cola lance une campagne publicitaire qui évoque l'obésité. Ce changement majeur dans la stratégie de communication de Coca-Cola est le signe aussi d'une pression croissante sur l'industrie alimentaire.

    Le géant américain des boissons Coca-Cola aborde la question de l'obésité dans des publicités qui sont diffusées sur des chaînes câblées aux Etats-Unis. Le message est clair: "Chaque calorie compte, 'consommez différemment, faites attention, il y a un risque d'obésité en buvant des sodas qui sont très sucrés " Cette campagne représente un changement important dans la communication du groupe. Jusqu'à maintenant, il s'était caché derrière ses boissons "light" et "zéro".

     

    Une récente étude canadienne menée auprès de 11 385 enfants âgés de 11 à 16 ans conclue que l’accès aux boissons sucrées dans les écoles augmente la probabilité d’en consommer et est associé à un risque accru de 50% d’obésité

     

    Mais paradoxalement, une étude datant de 2012 menée sur 6 900 élèves scolarisés dans 40 états Américains montre que l’interdiction des boissons sucrées dans les écoles n’a aucun effet sur la consommation globale de boissons sucrées des adolescents.

     

    Pour comprendre, Virginie Bales diététicienne à Paris vous explique : que se passe t’il quand on consomme une boisson sucrée ?

     

    Une boisson sucrée consommée en dehors d’un repas, passe très vite dans le sang ce qui produit une élévation de la glycémie (taux de sucre dans le sang)  rapide dont l’importance dépend de la quantité de sucre avalée. Le corps n’aime pas une glycémie haute et va donc fabriquer en urgence de l’insuline (hormone permettant de baisser la glycémie). Mais ce sucre retiré du sang par l’insuline va être transformé en graisse et stocké. Il y a donc deux effets délétères : une mise en réserve de graisse et une perturbation du métabolisme de l’insuline puisqu’il y a une production en urgence.

     

    Une boisson sucrée consommée dans le cadre d’un repas. A chaque repas vous fabriquez de l’insuline pour gérer les sucres du repas. Il y a donc une moindre perturbation du métabolisme de l’insuline (je dis moindre car il se peut qu’il faille augmenter cette production si votre repas est bien plus sucré que d’habitude). Et des sucres consommés dans le cadre d’un repas vont passer moins vite dans le sang car cette absorption est ralentie par le reste du repas (surtout s’il y a des fruits et des légumes riches en fibres). Il y aura donc une moins importante élévation de glycémie, donc moins de mise en stock par l’insuline. Et si vous avez une activité physique après ce repas, les muscles vont utiliser ce sucre disponible dans le sang comme carburant et tout ira bien.

     

    Conclusion ne consommez jamais de boisson ou produit sucré en dehors des repas, mais dans le cadre d’un repas vous pouvez vous faire plaisir raisonnablement

    c