Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > De plus en plus de sportifs adopte une alimentation sans gluten, est ce intéressant pour les performances ?

    De plus en plus de sportifs adopte une alimentation sans gluten, est ce intéressant pour les performances ?

    Le 13 juin 2013

    Parmi les 4 meilleurs joueurs de tennis du monde, 2 suivent un régime alimentaire sans gluten : Novak Djokovic et Andy Murray. C’est aussi le cas de Jo Wilfried Tsonga qui est parvenu en demi finale pour la première fois de sa carrière.

    Le gluten est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans le Seigle, l’Avoine, le Blé et l’Orge. Chez certaines personnes le gluten peut provoquer une réaction du système immunitaire au niveau de l’intestin, on parle alors de maladie Cœliaque qui touche 2 à 5% de la population.

    Mais même en l’absence de maladie cœliaque, le gluten peut être dommageable pour notre corps :

    Notre tube digestif ne dispose pas des enzymes nécessaires pour digérer complètement le gluten. L’estomac doit produire des acides de manière exagérée ce qui se manifeste pas des lenteurs digestives ou des reflux gastro œsophagien.

    Au niveau de l’intestin le gluten agit comme une colle qui bloque les mouvements normaux de cet organe : il s’en suit ballonnement, constipation ou diarrhées.

    Les blés modernes sont génétiquement modifiés pour plus de rendement, ils s’en trouvent bien plus riche en gluten. Ces blés engendrent un état inflammatoire chronique qui prédisposerait les athlètes aux blessures articulaires ou tendineuses.

    De plus le gluten active des récepteurs qui modulent l’activité de gènes qui contrôlent le métabolisme du glucose et des acides gras : diminuant la sensibilité à l’insuline et favorisant le stockage du glucose sous forme de graisses corporelles (au lieu de l’utiliser pour l’effort musculaire)

    Novak Djokovic a longtemps été victime de troubles respiratoires et de baisses de formes comme en 2010 à l’Open d’Australie où il est battu par Tsonga. Il va voir ses performances s’envoler avec un régime sans gluten : son meilleur métabolisme énergétique lui permet de mieux utiliser les aliments pour fournir de l’énergie. Ainsi en 2012 il remporte l’Open d’Australie face à Nadal : la plus longue finale de l’histoire du grand chelem.

    Les nombreuses modifications génétiques apportées aux céréales modernes laissent à penser qu’un régime sans gluten est très bénéfique pour la santé. Pour le savoir il faut faire l’essai pendant quelques mois de supprimer le gluten de votre alimentation

    c