Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Faut il toujours faire baisser le cholestérol ?

    Faut il toujours faire baisser le cholestérol ?

    Le 11 juillet 2016
    Faut il toujours faire baisser le cholestérol ?
    De nombreux spécialistes s’élèvent pour nous affirmer qu’un excès de cholestérol n’a aucune incidence sur notre mortalité et que les statines, ne prolongent pas la vie de nos artères

     

     

     

    Depuis quelques années, de nombreux spécialistes s’élèvent pour nous affirmer qu’un excès de cholestérol n’a aucune incidence sur notre mortalité et que les statines, principaux médicaments visant à faire baisser le cholestérol, et médicaments les plus prescrits en France, ne serviraient qu’à enrichir les firmes pharmaceutiques (1,2 milliard d’euros annuel en France) mais ne prolongent pas la vie de nos artères.

    Une étude fort intéressante est publiée ce 12 juin 2016 dans le British Medical Journal, une prestigieuse revue médicale.

    Les chercheurs ont passé en revue toutes les études déjà faites s’intéressant à l’impact du taux de LDL Cholestérol (aussi vulgairement appelé le mauvais cholestérol)  sur la mortalité chez les personnes de plus de 60 ans. Cela représente l’étude de 68 094 personnes.

    Chez 92% de ces personnes il est observé que ceux qui ont un taux de cholestérol LDL élevé vivent plus longtemps  (je n’ai pas fait de faute, vous avez bien lu !). Et pour le reste il n’y a pas de lien entre le taux de mortalité et le taux de cholestérol.

    Les chercheurs concluent : «  Cette découverte contredit les hypothèses actuelles concernant le cholestérol. Il serait utile de re-évaluer les recommandations pharmacologiques concernant les stratégies de prévention des maladies cardiovasculaire ».

     

    Le commentaire de Virginie Bales, diététicienne nutritionniste à Paris 17ème :

     

    J’avoue que tout ce que je lis dans les diverses publications depuis quelques années m’avait rendu méfiante vis à vis du cholestérol et je l’expliquais en détail à mes patients se plaignant de divers effets secondaires.

    Mais la lecture de cette étude vient définitivement me convaincre que non seulement il est inutile de traiter le cholestérol mais que cela est mortel…

    Je ne comprends pas que nous soyons le 11 juillet 2016, soit un mois après la publication de cette article et qu’il n’y a pas une alerte de la sécu ni de la Haute Autorité de Santé (je viens de consulter leurs site : pas un mot !) sur tous nos médias pour demander d’arrêter ces traitements hypolipémiants chez les personnes de plus de 60 ans.

    Il faut dire qu’1,2 milliard d’euros de prescriptions annuelles motivent certainement les labos à intensifier leur lobbying pour discréditer ou éviter toutes communications sur le sujet pour que les prescriptions continuent… J’avoue qu’avec toutes l’imagination que je peux avoir, cette fois je sèche, je ne vois aucune autre raisons à entretenir les prescriptions de ce poison qu’enrichir les labos.

    Mais réveillez vous ! Vous avez plus de 60 ans ? Vous prenez un médicament hypolipémiant ? Imprimez cette étude et montrez la à votre médecin. Il sera ravi de cette formation et protègera vote santé en arrêtant cette prescription.

    Voici le lien pour imprimer cette étude : http://bmjopen.bmj.com/content/6/6/e010401?utm_source=Emailing&utm_medium=Newsletter-gratuite&utm_campaign=20160705-cholesterol 

    Et parce qu’Hypocrate disait « que l’alimentation soit ta première médecine », je vous livre ici mon bonus pour réguler vote taux de cholestérol:

    Le cholestérol est fabriqué par le foie, à la mi journée. Ainsi je vous conseille de mangez des œufs tous les matins, ceux ci apporteront du cholestérol et à la mi journée votre foie n’en fabriquera pas, ce repos de quelques mois suffira à réguler votre cholestérol surtout si vous y rajoutez une petite cure de radis noir ou d’artichaut pour nettoyer votre foie.

    c