Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’équilibre intestinal influence le comportement de nos enfants

    L’équilibre intestinal influence le comportement de nos enfants

    Le 30 mai 2015
    L’équilibre intestinal influence le comportement de nos enfants
    l’abondance et la diversité de la flore intestinale impactent le comportement des enfants

     

     

    Des chercheurs de l’Ohio State University ont étudié la composition bactérienne intestinale de 77 enfants âgés de 18 à 27 mois. Et dans le même temps les parents répondaient à un questionnaire concernant le comportement de leur enfant.

    Ils ont constaté que l’abondance et la diversité de la flore intestinale impactent le comportement des enfants, et particulièrement chez les garçons. Les enfants ayant la flore intestinale la plus diversifiée ont un état d’esprit plus positif, sont plus curieux,  et sociable.

    Il est aujourd’hui clairement admis que l’équilibre du microbiote intestinal interagit avec les hormones du stress, les mêmes hormones qui sont identifiées chez les enfants souffrants d’obésité et d’asthme. On ne sait pas aujourd’hui si la flore intestinale modère la production d’hormone du stress ou si les hormones du stress influencent l’équilibre de l’intestin. Peut être est ce une influence bilatérale.

     

    Le commentaire de Virginie Bales, diététicienne nutritionniste à Paris 17ème

     

    La flore intestinale contient 400 à 500 espèces différentes de bactéries présentent chacune en quantité très importante, ainsi des milliards de bactéries colonisent notre intestin.

    De plus en plus de travaux confirment la forte influence de cette flore intestinale sur le comportement et la réponse immunitaire de l’organisme.

    Chaque personne a un équilibre intestinal qui lui est propre. Nous connaissons plusieurs facteurs influençant cet équilibre : la naissance par césarienne ou par voie vaginale, l’allaitement maternelle ou au biberon, les médicaments, l’alimentation… Nous ne connaissons pas tout et il y a aussi une grande part certainement de programmation génétique.

    Nous savons modifier la flore intestinale mais nous sommes incapable de définir LA flore intestinale idéale et parfaite.

    Virginie Bales pense que ces connaissances nous confirment qu’il faut être attentif à la qualité de notre alimentation car étant au contact direct de notre intestin elle a forcément une influence. Ce que nous mangeons vient aussi nourrir ces bactéries intestinales. Encore une fois Virginie Bales vous met en garde contre la nourriture industrielle remplie d’additifs chimiques pour lesquels le corps n’est pas programmé et qui l’abiment.

    Dans cette liste d’ingrédients toxiques bien sûr Virginie Bales met le gluten. Arrêtez de croire qu’il est dangereux de céder à la mode de l’alimentation sans gluten. Le gluten n’a aucun intérêt nutritionnel pour nous. Il est juste facilitant pour la fabrication industrielle. Limitez le le plus possible et même chez vos enfants ils ne s’en porteront que mieux…

    c