Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’intestin et le cerveau communiquent

    L’intestin et le cerveau communiquent

    Le 12 mai 2015
    L’intestin et le cerveau communiquent
    notre intestin contient 200 millions de neurones. Ce système nerveux indépendant est essentiel au fonctionnement du corps et constamment en communication avec notre cerveau.

     

     

    Il est maintenant clairement établi que notre intestin contient 200 millions de neurones. Ce système nerveux indépendant est essentiel au fonctionnement du corps et constamment en communication avec notre cerveau.

    Cette inter-connexion explique pourquoi nous avons mal au ventre quand nous sommes stressé. Attention l’inverse existe aussi, et un intestin malmené influence notre fonctionnement cérébral, notre humeur et notre intellect…

    La sérotonine, neuromédiateur en charge de nous détendre et nous apaiser est fabriqué en majorité par les intestins.

     

    Le commentaire de Virginie Bales diététicienne nutritionniste à Paris 17ème

    Encore une preuve de l’importance vitale de bichonner notre intestin.

    Et l’intestin s’équilibre ou se déséquilibre par ce que nous mangeons. Il est donc vital de bien comprendre pourquoi bien manger n’est pas qu’une question de silhouette et de perte de poids mais avant tout une question de bonne santé physique et même mentale.

    D’ailleurs il est de plus en plus établi que certaines pathologies d’ordre psychologique, notamment chez l’enfant, comme l’autisme ou l’hyperactivité sont souvent en lien avec une alimentation mal adaptée (gluten et produits laitiers sont souvent incriminés).

    Et la sérotonine, notre régulateur d’humeur, dont le métabolisme est trop souvent mis en cause et soi disant régulé par un antidépresseur  dit « anti recapteur de sérotonine » (citalopram®, deroxat®, fluoxétine®, prozac® seroplex®, seropram®, zoloft® pour les plus connus). Peut être qu’il suffirait de mieux manger pour rétablir un intestin performant dans sa production de sérotonine et retrouver un meilleur moral sans médicament…

    Que ton aliment soit ta seule médecine disait Hippocrate…

     

     

    c