Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > la meilleure épice anti cancer : le curcuma

    la meilleure épice anti cancer : le curcuma

    Le 08 avril 2013

    La curcumine (un dérivé du mieux connu curcuma) est, parmi tous les nutritiments, celui dont les effets anti cancer sont les mieux documentés.

    Les médecines traditionnelles chinoise et indienne exploitent les vertus thérapeutiques de la curcumine depuis des milliers d'années. Elle est particulièrement connue pour ses puissantes propriétés anti inflammatoires. Les inflammations chroniques étant un facteur sous jacent de nombreuses maladies chroniques. En Inde, la fréquence des 4 cancers les plus fréquents chez nous (colon, sein, prostate, poumon) y est 10 fois plus faible.

    Il existe sur le marché de nombreux compléments alimentaires contenant de la curcumine. A moins d'être en état d'inflammation chronique, je vous invite plutôt à intégrer l'épice "curcuma" à votre cuisine.

    En effet, il existe plusieurs conseils maintenant bien prouvés pour limiter les risques de cancer. Les plus importants se résument par un mode de vie sain, et une alimentation saine :
    - limitez votre consommation de sucrerie et de féculent à index glycémique élevé
    - augmentez vos apports en acides gras omega3
    - mangez beaucoup de légumes frais et colorés
    - ayez un poids stable
    - mangez des crudités et privilégiez des modes de cuisson doux

    Pour associer ces 5 points, je vous invite à commencer le plus souvent possible vos repas par une entrée de crudités, assaisonnées avec des l'huiles d'olive et de colza, agrémentées d'une bonne dose de curcuma et de quelques oléagineux (noix, noisettes, amandes...)

    Associez y un bon sommeil, une activité physique régulière, une technique de gestion des émotions et un contrôle de votre vitamines D et vous optimiserez vos chances de ne pas grossir les statisques des ravages du cancer

    c