Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le gluten perturbe l’intestin … chez tout le monde…

    Le gluten perturbe l’intestin … chez tout le monde…

    Le 30 avril 2015
    Le gluten perturbe l’intestin … chez tout le monde…
    Le gluten est à l'origine d'hyperperméabilité intestinale chez tous les individus, que vous soyez diagnostiqué intolérants au gluten ou pas

     

    D’après un article paru dans la revue Nutrients en février 2015, le gluten augmente la perméabilité intestinale chez tout le monde : intolérants au gluten ou pas.

    L’intestin est une zone de communication et de circulation entre le monde extérieur et notre intérieur. Cet intestin est donc perméable mais cette perméabilité doit être équilibrée. Quand cette perméabilité se déséquilibre, on parle d’hyperperméabilité intestinale. Des molécules toxiques vont alors rentrer dans notre circulation. Ce phénomène joue un rôle prépondérant dans l’installation de nombreuses pathologies inflammatoire dites de civilisation : maladie auto-immune, colopathie fonctionnelle,  asthme, acné, eczéma, psoriasis, obésité…

    Le gluten que l’on trouve dans le seigle, l’avoine, le blé et l’orge, contient une protéine appelée gliadine. Dans cette étude dont Nutrients se fait écho, des chercheurs Américains ont étudié l’effet de la gliadine sur la perméabilité intestinale de personnes intolérantes au gluten, sensibles au gluten et des témoins. Les chercheurs ont réalisé des endoscopies et récupéré des échantillons de biopsies. Suite à une exposition à la gliadine, la perméabilité intestinale a augmenté chez toutes les personnes, même celles qui ne semblaient pas sensibles au gluten. Mais le degré de modification était différent. Les patients sensibles ou intolérants au gluten réagissaient le plus. D’autre part ceux qui suivaient un régime sans gluten avaient le moins de changement.

    Les chercheurs ont également mesurés les taux d’une protéine anti inflammatoire  intestinale (interleukine 10). Les taux étaient plus élevés chez les témoins que chez les personnes sensibles ou intolérantes au gluten. Ceci laisse à penser que les personnes non sensibles au gluten ont plus de capacité à lutter contre l’inflammation due au gluten.

     

    Commentaire de Virginie Bales diététicienne nutritionniste à Paris 17ème

     

    L’hyperperméabilité intestinale est une cause très importante de nombreuses pathologies inflammatoires. Il existe de nombreux facteurs à l’origine du développement de cette hyperperméabilité, et ils ne sont certainement pas tous identifiés d’ailleurs.

    Néanmoins il est utile et intéressant de connaître ces facteurs afin de pouvoir limiter notre degré d’exposition.

    Le gluten fait parti intégrante du blé et d’autres céréales. Pourquoi ce gluten perturbe notre intestin, nous n’en avons que des suppositions. Mais ni le gluten (qui peut être utilisé seul pour faciliter le travail industriel) ni le blé ne sont indispensables et utiles à notre organisme.

    Il n’y a donc aucun risque à manger sans gluten, bien au contraire puisqu’il abime notre intestin et donc notre santé.

    Pratiquement ça veut dire arrêter de manger du pain, des pâtes, des gâteaux, des biscuits, des céréales, des viennoiseries, des quiches, et tous les produits industriels dans lesquels il est rajouté du blé ou du gluten. Il existe de nombreux produits de substitution, notamment du pain sans gluten, des pâtes à tarte sans gluten, ou des gâteaux sans gluten.

    Attention a ne pas remplacer un mal par … un autre mal. Je pense qu’éviter le gluten ne doit pas se faire en mangeant la même chose sans gluten, il me semble bénéfique de profiter pour faire une refonte approfondie de son alimentation et donc d’utiliser le moins possible d’aliments transformés par l’industrie car cela ne fera que vous conduire au développement d’autre intolérances…

    Mangez naturel et cuisinez… votre corps vous remerciera

     


    c