Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les additifs alimentaires responsables de l’augmentation exponentielle des maladies auto-immunes.

    Les additifs alimentaires responsables de l’augmentation exponentielle des maladies auto-immunes.

    Le 18 janvier 2016
    Les additifs alimentaires responsables de l’augmentation exponentielle des maladies auto-immunes.
    Les scientifiques cherchent les causes au niveau environnemental.

    Les maladies auto-immunes sont très nombreuses et concernent 8% de la population.  Elles peuvent toucher un organe ou plusieurs et ont en commun une défaillance du système immunitaire qui se met à attaquer et détruire notre corps. On peut citer le diabète de type1, la thyroïdite de Hashimoto, la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérose en plaque, le psoriasis, la maladie de Chron, …

    Ces dernières années, le nombre de maladies auto-immunes a augmenté et continue d’augmenter de manière exponentielle. L’influence de la génétique n’est pas significative sur si peu de temps.  Les scientifiques cherchent donc les causes au niveau environnemental. Une équipe de l’institut de technologie d’Haïfa s’est penchée sur l’impact de l’alimentation industrielle.

    Ils ont trouvé que les additifs alimentaires, ces molécules chimiques utilisées pour améliorer l’aspect ou le goût des aliments pouvaient être très toxiques.

    Ils en ont répertorié 7 familles qui déséquilibrent les intestins en s’attaquant aux jonctions serrées, favorisant ainsi une hyperperméabilité intestinale. Ce déséquilibre est largement décrit et validé comme condition au déclenchement d’une maladie auto- immune.

    Les additifs que nous pouvons maintenant incriminer sont : le glucose, le sodium, les émulsifiants, les solvants organiques, le gluten, les nanoparticules, la transglutaminase microbienne.

     

    Le commentaire de Virginie Bales, diététicienne nutritionniste à Paris 17ème :

    Il me semble que ça n’est pas une mode de faire attention à la liste des ingrédients de ce que nous mangeons.

    Il apparait difficile d’éviter totalement les additifs tant la liste est longue, leur utilisation massive et l’étiquetage incomplet.

    Mais une chose est certaine, plus nous achetons des aliments bruts, directement auprès du producteur et que nous les préparons, plus nous limitons ces additifs alimentaires que notre corps ne sait reconnaître et donc traiter comme il le faudrait.

    Cuisinez et ne succombez pas aux sirènes du « tout est prêt vous n’avez rien à faire ». Il faut mettre de l’attention pour entretenir notre corps, on en a qu’un !

     

    Source : Changes in intestinal tight junction permeabilityassociated with industrial food additives explain the rising incidence of autoimmune disease – Aaron Lerner et al. Janvier 2015

    c