Manger mieux pour vivre mieux Faire un régime sans reprendre de poids c'est possible Maigrir sans régime Que l'alimentation soit ta première médecine Je vous rappelle gratuitement
    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Mais pourquoi le lait de vache serait mauvais alors que nous en consommons depuis si longtemps ?

    Mais pourquoi le lait de vache serait mauvais alors que nous en consommons depuis si longtemps ?

    Le 07 mars 2016
    Mais pourquoi le lait de vache serait mauvais alors que nous en consommons depuis si longtemps ?
    au début du 19ème siècle une vache produisait 2l de lait par jour, aujourd'hui elle en produit 24l... Mais que lui ont ils fait à cette vache?





    Au début du 19ème siècle, une vache produisait environ 2l de lait par jour.

    Des techniques de croissance, de sélection génétique, de changement alimentaire, et d’usage d’hormone de croissance ont aboutie à une augmentation de cette production de lait. Aujourd’hui une vache produit 24l de lait par jour. Sans compter qu’aujourd’hui les vaches sont traites toute leur gestation alors qu’avant on les laissait tranquille…

    Augmentation de production obtenue en pensant à une seule chose : la rentabilité économique ! Mais absolument pas à la santé des consommateurs.

     

    Jusqu’à présent il était clairement identifié qu’une fois passée la petite enfance, le lait de vache peut être indigeste à cause de son sucre nommé le lactose (notre production de lactase, enzyme nécessaire à sa digestion, diminue au fil des années). Et que certaines population (en Asie et Afrique notamment) sont totalement dépourvues de lactase et ne digèrent pas le lait.

     

    Mais ces dernières années de plus en plus d’études concluent à une vraie toxicité du lait qui serait à l’origine de nombreuses maladie dites de civilisation : la migraine, la constipation, le cancer hormono-dépendant, la cataracte, la fatigue chronique, les allergies, le diabète de type1, les troubles du sommeil, l’asthme, l’autisme, l’arthrite, la maladie de Chron…

     

    Le conseil de Virginie Bales, diététicienne nutritionniste à Paris 17ème :

     

    Au départ la vache ne produisait pas ce poison, c’est l’homme et sa mono-pensée économique qui nous a empoisonné. Heureusement, certains producteurs ne se sont pas laissé happer par cette folie et continue de produire un lait de bonne qualité que nous pouvons consommer si nous aimons cela. Le plus sain, à ma connaissance, est la marque Gaborit, mais je pense que les laits Bio suivent un cahier des charges intelligent pour notre santé.

    Si néanmoins vous avez constaté ne plus supporter le lait de vache, vous pouvez vous rabattre sur des « lait végétaux » : amande, riz, épeautre, coco, … Ils ont chacun leur petit goût sympathique à varier selon vos besoins

    c